Politique

À son 2ème Congrès extraordinaire : Moele-Bénin se restructure pour plus d’efficacité

Le Mouvement des Élites Engagées pour l’Émancipation du Bénin (Moele-Bénin) a tenu son 2ème Congrès extraordinaire les 26 et 27 septembre 2020 à Abomey-Calavi. Un rendez-vous au cours de laquelle le Parti fait peau neuve et s’arme pour les défis futurs qui se profilent à l’horizon.

Pour les militants et responsables du Moele-Bénin ayant massivement fait le déplacement d’Abomey-Calavi, ce deuxième congrès extraordinaire répond à un besoin de renouveau et d’efficacité. Il s’agit de redonner à ce jeune parti, des armes plus aptes à lui permettre de relever avec beaucoup plus d’efficience les défis qui se profilent à l’horizon. Une grande messe pour redynamiser l’organisation politique et s’assurer qu’elle atteigne ses objectifs dans le court et moyen termes.
C’est aussi l’occasion de soumettre au congrès du parti, son instance suprême, les décisions issues du 2ème Conseil National Ordinaire tenu le 09 août à Cotonou, notamment la désignation du candidat du parti à l’élection présidentielle de 2021. C’est ce qu’assure la présidente du comité d’organisation et 2ème vice-présidente du Moele-Bénin, Marie-Noelle Paraïso. Selon elle, il s’agit d’une exigence des textes qui encadrent le Parti. Ce deuxième congrès extraordinaire s’impose également pour partager avec les militants les nouvelles orientations décidées par le Bureau Politique National les 28 et 29 août 2021 à Ouidah.

Militantisme et détermination

Le déplacement massif des militants et responsables du Parti pour ce congrès est pour son Président, Jacques Ayadji, le symbole d’un engagement militant indéniable et l’illustration d’une détermination à toutes épreuves. « … car les orages et ouragans qui se sont abattus sur notre parti n’ont point réussi à émousser votre ardeur et votre motivation et c’est cela une caractéristique majeure du bon bâtisseur… », indique-t-il. Et d’ajouter : « Je vous félicite et vous suis reconnaissant d’avoir compris et intégré qu’il n’y a pas de chemin de réussite qui ne soit parsemé d’embûches ». L’ambition du Moele-Bénin étant de mettre définitivement le Bénin sur les rails du développement, la foi, la clairvoyance et la persévérance sont en effet les seuls moyens de surmonter toutes obstructions à l’atteinte des objectifs de servir le pays. À chaque fois, les militants et sympathisants du parti ont fait le choix de ces moyens pour continuer la route.

Des travaux riches et fraternels

À l’ordre du jour de ce deuxième congrès extraordinaire sont inscrits trois principaux points à savoir la validation de la désignation du candidat du parti à l’élection présidentielle de 2021, la relecture des statuts et règlement intérieur et le remembrement des structures du parti.
Au cours de son deuxième conseil national ordinaire, les participants s’étaient penchés, entre autres, sur la désignation du Candidat du Moele-Bénin à l’élection présidentielle de 2021. À l’issue des échanges, le président Patrice Talon est désigné comme candidat du parti pour cette échéance électorale. Cette désignation soumise à l’approbation des congressistes est validée à l’unanimité des participants. Ils ont par ailleurs demandé aux responsables du parti de tout mettre en œuvre pour que Moele-Bénin contribue par tous les moyens à faire élire son candidat au soir du scrutin.
Au second point principal de l’ordre du jour, les militants du Moele-bénin ont procédé à la relecture des textes qui régissent la vie du parti, en l’occurrence les statuts et règlement intérieur. Chaque article de la nouvelle mouture élaborée par un comité préparatoire a fait l’objet d’un examen minutieux. Ce qui a permis de faire des amendements pour mettre à la disposition du parti des textes plus à même de porter son ascension future. En général, on peut noter une restructuration complète des organes du parti, de ses directions administratives et techniques. Il en ressort que tout est pensé pour assurer une efficacité dans les différentes opérations à mener par les partis, et surtout la réalisation de son objectif à court terme : faire élire son candidat en 2021.
Le 3ème principal point, résultant directement du 2ème, est le remembrement des instances du parti afin de les rendre conformes aux nouveaux statuts et règlement intérieur.
De nombreux autres sujets ont meublé ce 2ème Congrès extraordinaire qui s’est achevée à la satisfaction de chacun des militants participant.

Ambroise AMETOWONA

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité