Afrique

Côte d’Ivoire : Trois morts dans l’attaque d’un camp militaire

Dans la nuit du mardi au mercredi 21 avril, un groupe individus armés non identifiés a attaqué un camp militaire d’Abidjan. Le bilan fait état de trois morts et d’un blessé au niveau des assaillants et d’un soldat ivoirien blessé.

L’armée ivoirienne a annoncé, mercredi, l’attaque par des hommes non identifiés d’un camp militaire dans le nord d’Abidjan.

« Dans la nuit du 20 au 21 avril, aux environs de 01H00 (locales et GMT), des individus non identifiés ont ouvert le feu sur les postes de garde de la base militaire de N’dotré dans la commune d’Abobo (dans le nord d’Abidjan), avec l’intention certaine d’y pénétrer de force », indique un communiqué rendu public par l’état-major général des armées de la Côte d’Ivoire.

Selon le même communiqué, la réaction immédiate des sentinelles de faction a donné lieu à des échanges de tirs nourris. Ce qui a obligé les assaillants à prendre la fuite.

Lire aussi : George Floyd : L’ex policier Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre

« Le bilan provisoire fait état d’un blessé léger côté ami, de trois tués et un blessé fait prisonnier côté ennemi », précise l’armée ivoirienne. Le communiqué ajoute que « des opérations militaires de ratissage ont été engagées sur le terrain et se poursuivent » et que « la situation sécuritaire reste sous contrôle ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité