BéninCarnet noirCulture

Culture : L’artiste Ambroise Akoha n’est plus

Mardi noir pour le monde artistique du Bénin. L’artiste Ambroise Akoha n’est plus. Son décès est survenu des suites d’une longue maladie.

En plus de ses casquettes d’artiste chanteur ainsi que de consultant artistique et culturel, l’illustre disparu s’est, au fil du temps, spécialisé dans la recherche et la sauvegarde des chants et danses du royaume de Danxomè. De plus, feu Ambroise Akoha est le Président de l’Association des musiciens du Zou (Amuz). Le titre de sa chanson « Djodjoklidjo » des années 80 a marqué tous les esprits à cette époque. Malgré le poids de l’âge et la fatigue de la maladie, l’homme n’a pas abandonné sa guitare. Il a, d’ailleurs, composé une nouvelle chanson qui serait la version remix du morceau Djodjoklidjo. Un morceau qui sera sûrement lancé à titre posthume.

Suite à l’annonce de son décès, Jean-Michel Abimbola, ministre du Tourisme, de de la Culture et des Arts, a adressé un message à la famille du disparu et au monde artistique. « J’ai appris, avec douleur le décès de notre vedette de la chanson, Ambroise Akoha. En ces moments de peine, je voudrais rendre un hommage mérité au disparu qui aura égayé plusieurs générations par ses belles musiques, expression de son grand talent », s’est exprimé le ministre. Il ajoute : « Je présente à toute sa famille, à ses collègues artistes et à la nation béninoise mes sincères condoléances ». La date des obsèques de l’artiste sera communiquée ultérieurement.

Julien TOHOUNDJO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité