Béninla UnePolitique

Législatives 2023 : le Mouvement des jeunes pour la relève rallie Moele-Bénin

Le Mouvement des élites pour l’émancipation (Moele-Bénin) a accueilli de nouveaux membres. Il s’agit du Mouvement des jeunes pour la relève (MJR) de Houéyogbé. La cérémonie officielle de cette adhésion a eu lieu à la maison des jeunes de la localité le 14 mai 2022.

Se mettre ensemble pour la même vision. C’est l’ambition partagée par le Mouvement des jeunes pour la relève (MJR) de Houéyogbé et Moele-Bénin désormais réunis autour des mêmes idéaux. Avec en ligne de mire les prochaines Législatives prévues en 2023, les militants des deux partis comptent réunir le plus grand nombre de sièges possibles. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles le MJR a décidé de se rallier à Moele-Bénin. « Dans la commune de Houéyogbé, aucun cadre n’a pu se faire élire pour nous représenter à l’Assemblée nationale » a d’abord déploré Isidore Zondjou, le Secrétaire général du mouvement disparu.

Le numéro 1 des nouveaux adhérents a ensuite souligné que « les actions leaders de la commune de Houéyogbé, voire de la 18e circonscription électorale, de la mouvance ou de l’opposition, n’ont pas cru devoir préparer la relève ». Aussi, « les partis qui nous ont accueilli ne tiennent pas compte de nos suggestions ». Autant de raisons pour justifier leur ralliement à Moele-Bénin dont il a souligné les mérites. « Moele-Bénin est un parti des jeunes et de la relève ayant les mêmes aspirations que MJR » a-t-il reconnu.

Représentant le président empêché, la première vice-présidente de Moele-Bénin, Léontine Michaï, a adressé ses mots de bienvenue aux nouveaux adhérents. « Nous les acceptons dans la grande famille du parti » a-t-elle déclaré avant de rassurer les nouveaux membres. « Désormais, camarades politiques, en renonçant aujourd’hui à votre nom par le truchement de votre adhésion totale, rassurez-vous que vous avez fait le meilleur choix politique qui soit ». Léontine Michaï a pour finir inviter les anciens membres du MJR à une grande mobilisation au sein de leurs contrées. « Insérez-vous dans vos coordinations décentralisées du parti Moele-Bénin. Ne laissez aucun arrondissement, aucun village ou hameau sans y faire fleurir notre parti Moele-Bénin ».

La cérémonie a aussi connu la présence du professeur David Koffi Aza, qui a rejoint le parti quelques jours plus tôt. Il a profité de cette tribune pour mettre en garde ses camarades politiques contre ce qu’il a appelé « les ennemis du progrès ». Il a demandé aux membres de son parti de « se mobiliser autour de Moele-Bénin pour faire échec aux ennemis ».

Herman AHOUANDE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité