la UnePolitique

Législatives de 2023 : les 218 candidats de Moele-Bénin officiellement investis

Le Parti Mouvement des Élites Engagées pour l’Émancipation du Bénin (Moele-Bénin), dans le cadre des élections législatives du 8 janvier 2023, a procédé à l’investiture de ses 218 candidats. Sobre, mais empreinte d’une grande solennité, la cérémonie qui a eu réuni, en dehors des candidats, des membres du Bureau Politique national, des militants et sympathisants du Parti, a eu lieu, mercredi 02 novembre 2022, à Cotonou.

Les 218 candidats de Moele-Bénin aux législatives de 2023 sont officiellement investis. La cérémonie d’investiture intervient à quelques heures de la déclaration de candidature par la formation politique à la Commission électorale nationale autonome (Cena) et vise trois objectifs, selon son président Jacques Ayadji. Il s’agit premièrement de présenter à la presse et au public béninois les candidats de Moele-Bénin. Deuxièmement, elle permet de leur donner la légitimité d’aller à la conquête de l’électorat au nom du Parti. En troisième ressort, la cérémonie d’investiture permet de faire prêter serment aux candidats à respecter les engagements pris vis-à-vis du parti pour son enracinement. Enfin, la cérémonie d’investiture est également l’occasion pour les responsables de Moele-Bénin, de rappeler à tous les grandes lignes du projet de législature du parti.

« Monsieur le président, la déclaration de candidature de Moele-Bénin est prête à recevoir votre signature dès la fin de cette cérémonie. Le Parti Moele-Bénin est prêt et il ne reste que ce qui va venir après, c’est-à-dire que nous allions sur le terrain pour travailler », a indiqué Arsène Soglo, directeur des élections et des manifestations officielles (Démo) du parti.

Le président Jacques Ayadji a salué la qualité du travail abattu par la Démo depuis l’appel à candidature lancé par la formation politique à l’endroit de ses militants. Un travail minutieux qui a permis de sélectionner 218 candidats sur les plus de mille dossiers réceptionnés. « Nous sommes sûrs qu’il n’y aurait pas de tâche sur la copie », a souligné le président de Moele-Bénin. Et si, éventuellement, il y en avait, ce ne peut qu’être des « erreurs mineures », a-t-il laissé entendre.

L’inclusion, une offre politique capitale

« La liste que nous allons présenter au peuple béninois sera dénommée « Osons l’inclusion pour un Bénin inclusif » », a révélé Jacques Ayadji. Une dénomination qui, selon les responsables du parti, répond aux valeurs prônées par la formation politique. En effet, pour Moele-Bénin, chaque Béninois, quel que soit son statut socioprofessionnel, est appelé à participer à la vie et la prise de décision politiques du pays. Car, le développement du Bénin ne peut être effectif si une partie de sa population, petite ou grande, est laissée de côté.

Cette position du parti, selon certaines confidences des responsables du parti, explique la présence sur les listes de Moele-Bénin, des candidats de toutes les couches socioprofessionnelles. Ils s’y trouvent également des Béninois, très souvent marginalisés, parce que portant des handicaps moteur ou auditif. Ce qui positionne les listes de candidats du parti Moele-Bénin, d’après ces mêmes responsables, comme celles du peuple.

Ambroise AMETOWONA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité