AfriqueSport

Match Sierra-Leone vs Bénin : Ce que la FBF a dit à la CAF lors de son audition

La Confédération Africaine de Football (CAF) a écouté par visioconférence, dimanche 25 avril, les fédérations béninoise et sierra léonaise de Football. Une audition qui tient dans le cadre de la situation tendue ayant entrainé le report du match comptant pour la 6ème journée des éliminatoires de la CAN 2022 entre les deux pays.

Par cette audition, il a été question pour la CAF d’écouter les deux parties afin de situer les responsabilités dans cette affaire. Tour à tour donc, les représentants des deux fédérations ont planché devant l’instance africaine de football pour expliquer ce qu’il en était. Reçu sur Frisson Radio, le secrétaire général de la FBF, Claude Paqui a permis de comprendre ce qu’a été la position du Bénin.

Selon lui, la FBF a expliqué à la CAF « les raisons pour lesquelles le match n’a pas eu lieu alors que les Écureuils s’étaient déplacés à Freetown ». Dégageant sa responsabilité dans ce qui s’est passé ce 30 mars, elle a demandé à la CAF de « retenir la Sierra Leone comptable pour faux et usage de faux, falsification de résultats », puis de la rendre « responsable de la non tenue du match ».

La FBF est allée plus loin dans sa requête à la CAF. D’après Claude Paqui, elle a requis à l’encontre de l’équipe sierra léonaise l’application de tous les sanctions subséquentes à ces infractions en vertu du règlement intérieur et du code éthique de l’organe. Le Bénin a, enfin, demandé aux officiels de la CAF d’appliquer à la Sierra Leone « la sanction de match perdu sur tapis vert, et de rétablir le Bénin dans tous ses droits ».

La décision de la Confédération Africaine de Football est attendue pour les prochains jours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité