Politique

Politique : A son 2ème Conseil national ordinaire, Moele-Bénin se remobilise

Conformément à ses textes fondateurs, le parti Mouvement des Élites pour l’Émancipation du Bénin (Moele-Bénin) a tenu son deuxième conseil national ordinaire. Cette rencontre importante qui s’est tenue hier à Cotonou a permis à l’organisation politique de faire le point des douze mois écoulés et de se projeter dans l’avenir.

Ce deuxième conseil national ordinaire a réuni autour du Bureau politique national les délégués des 15 coordinations départementales du pays du Parti. Trois principaux points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre statutaire. Il s’agit de faire le bilan des activités annuelles du parti, d’examiner les questions courantes et désigner le candidat du parti pour la présidentielle de 2021.

Le président de Moele-Bénin, Jacques Ayadji a dans un premier temps salué la constante de la foi des militants et militants dans la vision du parti, malgré les déconvenues subies depuis sa création. Il est clair, d’après lui, que la récente disqualification de Moele-Bénin aux élections communales a été difficile à digérer. En dépit de cela, les militants sont restés convaincus qu’un Bénin prospère ne peut se faire sans les idéaux et valeurs prônés par le parti. Cette conviction et sa loyauté au chef de l’État sont justement les raisons de son soutien à l’Union Progressiste lors la campagne électorale des communales.

De riches échanges

Après l’ouverture des travaux, le secrétaire général du parti Céphise Béo Aguiar a fait le point le des activités menées par le parti au cours des douze mois passés. Il est revenu sur l’ensemble des démarches menées pour que l’organisation politique soit effectivement dans le starting-block des communales de 2020. C’est donc avec beaucoup de déception qu’elle n’a pu finalement se rendre à ces élections. Les échanges qui ont suivi ont permis des résolutions afin de limiter autant que faire se peut de telles situations.

Les participants se sont penchés sur plusieurs autres questions liées à la vie du parti, notamment la gestion des coordinations, l’assistance et la promotion des militants. Des préoccupations que les responsables du parti ont promis de prendre en considération en enclenchant différents mécanismes.

Désignation du candidat du parti pour 2021

Point majeur de la réunion de l’organe du parti, le deuxième plus important après le Congrès, la désignation de son candidat pour la présidentielle de 2021 après consultations et échanges par départements. À l’issue de ces travaux, le président Patrice Talon emporte la majorité des voix des coordinations départementales pour être le porte-flambeau de Moele-Bénin à l’occasion de ces élections. Le président Jacques Ayadji, deuxième nom cité lors de ces consultations n’a en effet recueilli que 20% des voix.

Une délégation ira dans les prochains jours notifier le choix de Moele-Bénin au président de la République.

Franck-Marie AGOSSOU

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité