Politique

Présidentielle 2021 : Le duo Kohoué-Agossa accuse l’opposition radicale de l’échec de l’alternance au sommet de l’Etat

Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires par la Cena, la dynamique Restaurer La Confiance a fait une sortie médiatique. Le duo Kohoué-Agossa marque son étonnement par rapport aux chiffres proclamés tout en saluant la victoire du duo Talon-Talata. C’était au siège de campagne de la vague orange, mercredi 14 avril 2021.

La dynamique Restaurer La Confiance (RLC) prend acte des résultats provisoires du scrutin du 11 avril proclamés par la Cena. Toutefois, elle marque son étonnement par rapport aux chiffres communiqués par l’institution en charge des élections au Bénin. Dans sa déclaration lue par le Président de la vague orange, Corentin Kohoué, ces chiffres ne reflètent pas la réalité de tout ce qui s’est passé le dimanche 11 avril. « …nous souhaitons à la fois marquer notre surprise par rapport à ces chiffres, au vu des nombreuses irrégularités signalées par les organisations de la société civile », a souligné Corentin Kohoué.

Le duo salue néanmoins les deux duos concurrents, en particulier le duo Talon-Talata arrivé en tête de l’élection, dès le premier tour. Les candidats de la vague orange ont également remercié les populations qui leur ont fait confiance en votant pour eux. « Même si notre parcours politique et nos convictions à l’un et à l’autre viennent de loin, cette présence à l’élection présidentielle du 11 avril 2021 n’était pas prévisible », a indiqué Corentin Kohoué.

Des leçons à tirer

Dans sa déclaration, le duo Corentin Kohoué et Irénée Agossa tirent des leçons du déroulement de l’élection présidentielle 2021. « Avouons d’emblée que cette élection qui a connu un taux d’abstention très élevée n’a pas permis d’amorcer le grand chantier de la restauration de la confiance dans notre pays », a assuré Corentin Kohoué. Selon le duo, le retour de Patrice Talon au pouvoir est aussi la conséquence de la position adoptée par l’opposition radicale. « …nos camarades de l’opposition qui ne nous ont pas rejoint pour contribuer à motiver le peuple de l’opposition à voter pour nous afin d’assurer cette alternance ont contribué à assurer cette continuité de l’État des lois alors que nous nous battus pour un retour de l’État de droit », a déclaré le candidat à la président de la vague orange.

Pour Irénée Agossa, son duo a prôné l’alternance par les urnes. Ce que leurs amis de l’opposition n’ont pas favorisé en faisant différents appels. Ceux-ci, non seulement ont mis à mal le pays, mais conduit au retour au pouvoir du régime de la rupture. « C’est la raideur des amis de l’opposition qui a favorisé le retour de Patrice Talon au pouvoir », a-t-il indiqué. Fustigeant les violences préélectorales, il a promis que son duo poursuivra le combat pour la restauration de la confiance et du dialogue dans le pays. « Nous ne sommes pas d’accord qu’on vienne compter les morts chez nous. Nous allons faire en sorte que le dialogue soit possible », ajoute-t-il.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité