CultureSociété

« Agbesiyanlé » 2021 : Pari gagné pour l’équipe de Jacques Tokognon

La 62ème édition de la fête identitaire et culturelle « Agbesiyanlé » a vécu. C’est dans une ambiance festive que la communauté Waci de Comé et ses environs a célébré, le dimanche 4 avril dernier, les retrouvailles de ses filles et fils, venus des quatre coins du monde. Les fruits ont tenu la promesse des fleurs.

Cette année, l’organisation de la fête identitaire et culturelle « Agbesiyanlé » a été une belle réussite. Ayant mis les petits plats dans les grands, le comité d’organisation, présidé par Jacques Tokognon, a réussi son pari. Cette année, ce moment unique de retrouvailles, de partage et de communion entre les filles et fils de l’aire culturelle waci, est placée sous le signe de l’union et de la solidarité. Il s’agit d’inciter la jeune génération à œuvrer pour la pérennisation de l’héritage culturel et ancestral.

« Il y a 62 ans, les filles et les fils Waci ont consacré leur unité et leur volonté de progresser ensemble à travers la création de l’Association culturelle et linguistique Agbesiyanlé. La mission assignée à cette organisation est de mobiliser tous les natifs de l’espace Waci du Bénin, du Togo et du Ghana pour l’exécution des tâches de protection, de développement de la langue et de la culture Waci », a rappelé Jacques Tokognon, le président du comité d’organisation. Pour lui, « la célébration de cette édition s’inscrit dans cette mission de l’association de revisiter notre culture, nos arts, notre mode de vie, en un mot notre tradition. Dans une synergie d’actions avec nos ainés, nous voulons exprimer notre engagement à promouvoir notre culture et perpétuer nos traditions».

Fier de sa culture, le président Jacques Tokognon a publiquement rendu hommage aux artistes musiciens qui ont véhiculé à travers le temps et l’espace le rythme agbadja, une des riches valeurs de la communauté waci. Il estime que leurs œuvres « continuent d’alimenter notre présence dans le concert des nations ».

A sa suite, l’opérateur économique Charles Gagnon, un des fils de la localité, a salué la forte mobilisation de ses sœurs et frères waci. Pour lui, c’est le signe de leur engagement à promouvoir la culture waci. Tout en saluant la maestria du président Jacques Tokognon et de son équipe, il a loué la contribution inestimable du président fédéral Expédit Houessou dans la réussite parfaite de cet événement majeur.

Comme à l’accoutumée, une série d’activités ont rythmé cette journée pascale : messe d’action de grâce à l’église Saint Michel de Comé, spectacles de musique traditionnelle, concerts gratuits animés par des artistes de renom tels que le Togolais King Mensah, Vano, Eissy et Liss Mouss.

Plusieurs personnalités ont honoré de leur présence les festivités. Ainsi, le comité d’organisation a distingué, entre autres, les ministres Romuald Wadagni, Sévérin Quenum, Oswald Homéky, Didier Tonato et Aurélien Agbénonci, respectivement en charge des finances, de la justice, des sports, du cadre de vie et des affaires étrangères.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité