EuropeSport

Ligue 1 : L’entraineur de Marseille démissionne

L’entraineur de l’Olympique de Marseille, André Villas-Boas a annoncé, mardi 2 février, qu’il a remis sa démission. C’était en conférence de presse de veille match contre Lens.

L’annonce par André Villas-Boas de sa démission du banc de l’Olympique de Marseille a créé une grosse surprise dans le ciel du football marseillais. Le technicien portugais dit avoir pris cette décision à cause de la stratégie du club qu’il ne comprenait plus. C’est surtout la décision de faire signer l’ancien bleuet Olivier Ntcham en remplacement de Morgan Sanson libéré pendant le mercato.

« C’est une décision prise par moi. C’est précisément un joueur auquel j’ai dit non. Je n’étais pas au courant, je l’ai appris en me réveillant et en allant sur le site numéro 1 de l’OM. J’ai présenté ma démission en disant que je n’étais pas d’accord avec la politique sportive. La direction n’a pas donné un feedback final avec tous les matchs. Je ne veux pas d’argent, je veux seulement partir », a précisé André Villas-Boas.

Lire aussi : Drame : Cinq personnes charcutées dans une ferme de Bantè

Cette décision est aussi le fruit d’un important désaccord avec le directeur général chargé du football, Pablo Longoria. Le technicien portugais critique surtout les choix faits par ce dernier lors du mercato.

« Mise à pied à titre conservatoire »

En réponse à la déclaration de André Villas-Boas, l’Olympique de Marseille a annoncé à son tour mardi, « la mise à pied à titre conservatoire » de l’entraîneur.

« Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d’agissements et d’attitudes qui nuisent gravement à l’institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement », explique l’OM dans un communiqué.

Lire aussi : Opération « Imonlèdé » : L’Armée béninoise à la rescousse des populations

Pour les dirigeants de l’OM, les propos tenus en conférence de presse à l’égard de Pablo Longoria sont inacceptables. Le club affirme son soutien à son directeur général chargé du football dont « l’investissement exceptionnel » ne saurait être remis en cause.

« D’éventuelles sanctions seront prises à l’encontre d’André Villas-Boas à l’issue d’une procédure disciplinaire », conclut le club dans le communiqué.

Franck-Marie AGOSSOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité