Economiela Une

Bénin : Le ministre d’Etat Bio-Tchané soutient la promotion de la RSE

Le ministre d’État, chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio-Tchané et son département œuvrent pour la mise en place d’un contexte favorable à la promotion de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Au Bénin, le ministère en charge du développement et de l’action gouvernementale s’est attelé à la mise en place de mesures qui concourent à une émergence de la RSE. C’est ce qu’a rappelé, ce vendredi 22 octobre 2021 au Forum de la troisième édition des Rencontres de la RSE à Cotonou, le directeur de cabinet Alastaire Alinsato.

« Il est très clair que ce qui est au cœur de la mise en œuvre de la RSE reste l’entreprise. Le gouvernement justement se trouve dans ce cadre, dans son rôle de régulateur, un rôle de facilitateur. Dans cette perspective, le gouvernement du Bénin depuis quelques années travaille à mettre en place un cadre favorable, propice pour l’émergence des pratiques RSE. De façon générale, nous allons évoquer le Code de l’environnement, la loi sur la corruption, la loi sur les personnes handicapées qui appelle les entreprises à adopter une démarche beaucoup plus inclusive. Nous avons également la loi qui réglemente les changements climatiques au Bénin… », a déclaré le directeur de cabinet du ministre d’État Abdoulaye Bio-Tchané.

Ainsi dans son rôle de facilitateur, le gouvernement a travaillé avec l’ensemble des parties prenantes notamment la société civile, la fédération des syndicats, les entreprises, afin de faire adopter et de doter le Bénin d’une charte nationale RSE. « L’adoption et la signature de cette charte, c’est un engagement politique très fort. Aujourd’hui, c’est vrai qu’au-delà de tous ces dispositifs mis en place, il nous faut un accélérateur pour accompagner et cet accélérateur, c’est la politique nationale RSE. Aujourd’hui, le gouvernement y travaille, les comités sont en place. Le processus est en cours et donc nous espérons d’ici les mois à venir pouvoir doter le pays d’une Politique Nationale RSE et à partir de cela, entamer la vulgarisation et la dissémination qui permettront facilement les pratiques RSE. », a annoncé Alastaire Alinsato. Cet engagement du gouvernement en faveur de la RSE s’appuie également sur les efforts qu’il déploie pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Des efforts probants

Les résultats du Baromètre RSE et ODD des entreprises publiés au Forum de Cotonou confirme les efforts du gouvernement béninois. L’étude, réalisée par les cabinets MinDO Consultants et Afrique RSE, reconnaît avec satisfaction, « l’évolution d’un écosystème de plus en plus favorable à la RSE au Bénin : l’engagement du gouvernement sur les ODD, la mise en place d’un Groupe de Travail sur la RSE, la Charte sur la RSE et le dynamisme du secteur privé ». Elle préconise la formation des acteurs du secteur privé et des fonctionnaires, l’introduction de la RSE dans les modules dans les universités, la mise en place d’un label RSE, etc. et l’adoption de politiques favorables à la RSE.

Rappelons qu’au cours du Forum de la troisième édition des Rencontres de la RSE, des entreprises telles que Canal + Bénin, Green Keeper Africa et la plateforme Atingi du projet Africa Cloud de la GIZ ont présenté leurs activités qui concourent au développement social et équilibré du pays. Les Rencontres de la RSE sont organisées par le cabinet MinDo Consultants dirigé par Léon Anjorin Koboudé.

Ambroise AMETOWONA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité