Justice

Inculpation de Jöel Aïvo : Deux militaires également en prison

En dehors du professeur Joël Aïvo, principal accusé, et de son directeur financier, Alain Gnolonfoun, deux militaires sont également en prison pour la même affaire. Qui sont-ils ?

L’affaire interpellation et mis en détention provisoire du professeur Joël Aïvo défraie la chronique au Bénin depuis la fin de semaine passée. Pourtant, elle n’a pas encore livré tous ses secrets. Selon des informations parvenues à la rédaction de l’Expression, deux militaires sont également inculpés dans la même affaire. Le premier est toujours en service tandis que le second est admis à faire valoir ses droits à la retraite.

En dehors du candidat recalé à la présidentielle de 2021 et de son directeur financier, Alain Gnonlonfoun, ces deux hommes en treillis sont déposés en prison. Leur procès est prévu pour le 15 juillet prochain.

Interpellé et auditionné, jeudi 15 avril, le professeur Joël Aïvo est présenté le lendemain au procureur de la CRIET. Ce dernier après l’avoir auditionné décide de sa mise en examen et le place en détention provisoire. L’ancien directeur de cabinet est inculpé pour atteinte à la sureté de l’Etat et de blanchiment de capitaux.

Lire aussi : Joël Aïvo: les circonstances de son arrestation

Son avocat, Me Gbago dit ne plus rien comprendre à l’affaire puisqu’il n’a pas encore eu accès au dossier. Mieux, il souligne qu’il les chefs d’accusation ont varié au fil des jours. Selon lui, jeudi 15 avril, l’autorité judiciaire reprochaient au constitutionnaliste une incitation au soulèvement populaire. Le lendemain, la charge de son client devient “atteinte à la sureté de l’État et blanchiment de capitaux”.

Franck-Marie AGOSSOU

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité