la UneSociété

Promotion de l’emploi : L’initiative « Azoli » expliquée aux chefs d’entreprise du Bénin

L’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) organise du 6 au 18 décembre la Quinzaine nationale de l’emploi (QNE) 2021. Au nombre des activités est inscrite la rencontre avec les chefs d’entreprise du Bénin le 15 décembre à Bohicon. Objectif, leur expliquer le dispositif « Azoli », une initiative de promotion d’emploi et d’inclusion des jeunes.

Placée sous la houlette du ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi (MPMEPE), la rencontre avec les employeurs entre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Inclusion des Jeunes (PRODIJ). Ce dernier vise à rendre disponibles sur le marché, de jeunes béninois ayant le profil d’ouvriers spécialisés dans des domaines d’emplois pointus en adéquation avec des besoins actuels et futurs de l’économie. De ce projet très important pour le gouvernement que découle le dispositif « Azoli ». Il entend rendre disponible et visible sur le marché, le profil des jeunes béninois ayant des compétences spécialisées répondant aux besoins actuels et futures de l’économie.

La rencontre d’échange avec les employeurs s’inscrit dans une perspective de prospection d’entreprises pour l’identification des possibilités de placement au profit des bénéficiaires du dispositif Azôli. Il s’agit d’une occasion pour les sensibiliser aux opportunités qu’offrent le PRODIJ en général et « Azoli » en particulier. L’objectif de l’ANPE et du MPMEPE est de faire de la lumière sur les profils de jeunes diplômés en attentes d’emploi.

Plusieurs communications suivies d’échanges ont permis d’emmener les employeurs à intégrer « Azoli » à leur processus de recrutement divers. Entre autres présentations, il y a « Situation de l’emploi au Bénin » ; « Présentation de AZOLI comme dispositif pour réunifier et/ou reconvertir les jeunes » ; « Décryptage du dispositif et la stratégie d’intervention » ; « Rôle des entreprises et les avantages à tirer » ; etc.

Donner aux jeunes vulnérables leur chance

Pour le gouvernement du Bénin, le Prodij financé par la Banque Mondiale est important pour infléchir le taux de chômage au Bénin. Il est aussi capital parce qu’il constitue également le soutien de l’État aux jeunes vulnérables de la nation. En effet, les bénéficiaires du projet sont les jeunes gens peu ou pas instruits et âgés de 15 à 30 ans. Le constat est qu’il n’y pas sur le territoire national de centres de formation agréés assurant leur formation pour une reconversion ou une requalification en vue d’emploi décent. Pour juguler cette situation, le projet les aidera à entrer en stage ou apprentissage auprès de structures opérant dans les secteurs clés à fort domaine d’emploi d’avenir sur une période de 6 mois. Ensuite, il s’agira par l’approche « prospecter pour placer » d’amener les entreprises à comprendre les objectifs du Prodij, les attentes et à exprimer des besoins correspondant aux profils des jeunes ; suivant la loi de l’offre et de la demande d’emploi.

Ambroise AMETOWONA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité