BéninCulture

Artisanat au Bénin : L’UCIMB et la CNAB désapprouvent la cabale contre les réformes du gouvernement

Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux des informations tendant à décrédibiliser les actions du gouvernement dans le secteur de l’artisanat. La CNAB et l’UCIMB invitent à travers un communiqué les artisans à ne pas se laisser distraire par ces fausses allégations. Plutôt reconnaissants des actions du gouvernement, la CNAB et l’UCIMB invitent les artisans au calme et à accompagner les efforts du gouvernement pour que renaisse le secteur malgré la pandémie de la Covid -19. Lire le communiqué.

COMMUNIQUÉ

Chers artisan(e)s
Nous avons traversé une année surprenante, particulièrement éprouvante pour nos entreprises artisanales et par conséquent sur nos revenus en raison des effets néfastes de la pandémie du COVID 19.

Après cette traversée de tous les dangers, nous espérons placer 2021 comme année de tous les espoirs en ce qui concerne d’une part la relance des activités de nos entreprises respectives et d’autre part la mise en oeuvre des nombreuses réformes en chantier dans le secteur de l’artisanat sous la houlette du Président Patrice Guillaume Athanase TALON.

Mais malheureusement un groupuscule d’artisans qui nont d’entreprise que sur les réseaux sociaux ont délibérément fait l’option de nous divertir et de trainer le secteur de l’artisanat dans la boue par l’intoxication, la désinformation, l’agitation stérile, la manipulation, le non-respect des principes de base de la démocratie, le non-respect de lordre établi et de l’Autorité.
En effet, ces derniers temps, un communiqué de contrevérités et de sabotage du secteur de l’artisanat signé de dame LALY SOHOUANZO Françoise alimente les réseaux sociaux.

Nous n’avons pas l’habitude de réagir à leurs actions mensongères et calomnieuses pour la simple raison que nous sommes en responsabilité et travaillons en bonne intelligence avec le gouvernement du Président Patrice TALON pour conduire à bon port le vaste chantier du développement de notre secteur d’activité. Nous sommes conscients que nous serons jugés au concrets et non à notre présence sur les réseaux sociaux.

Le triste constat est que ce groupuscule d’artisans qui manipule dame Laly raidi le coup pour s’opposer systématiquement à toutes les actions de développement impulsées par le chef de l’État au profit du secteur de l’artisanat au Bénin. Ils ont consciemment choisi de :

  • Démobiliser, de diviser et de saper le moral des artisan(e)s contrairement aux appels à l’unité de nos autorités pour mener à bien les réformes en cours ;
  • Créer des crises à répétition pour éloigner les PTF en appui au secteur ;
  • Bafouer l’autorité et l’ordre avec la création de structures parallèles au mépris des textes en vigueur ;
  • S’opposer à l’application du code de l’UEMOA qui reconnait les chambres consulaires des métiers comme la structure représentant les artisans dans chacun des huit pays de l’UEMOA;
  • Diffuser des informations mensongères pour semer la confusion en ce qui concerne la nouvelle politique de développement de l’artisanat par le gouvernement du Président Patrice TALON ;
  • Ternir l’image du secteur de l’artisanat pour montrer que les autorités ne font rien ;
  • Démobiliser les PTF en pourparlers avec le gouvernement pour financer le PAG volet artisanat.

Chers artisan(e)s,
Ce groupuscule d’artisans a un seul cahier de charge : organiser le délestage total du secteur de l’artisanat aussi bien par les PTF que par le gouvernement. Mais fort heureusement, son Excellence, le Président Patrice Guillaume Athanase TALON ne se laisse pas distraire par l’agissement de ses farouches opposants aux réformes bénéfiques au secteur de l’artisanat.

En vérité, chers artisan(e)s ce groupuscule est fou furieux pour avoir perdu les dernières élections de la CNAB et du CES ; Ils sont tout simplement de mauvais perdants adeptes du principe du moi ou rien. C’est pour cette raison qu’ils s’opposent à tout et à rien sans esprit de discernement. C’est à juste titre qu’ils font référence dans leur communiqué à un pays ou les perdants font feu de tout bois pour déstabiliser les institutions en place depuis des lustres.

Chers artisan(e)s,
S’agissant de la rencontre du 15 décembre 2020, notre ministre de tutelle a précisé que :
1- le gouvernement avec à sa tête le Président TALON ne reconnait que la CNAB représentée actuellement par Monsieur AMOUZOUN Johannot. Cependant, les tenants de ce groupuscule d’artisans continuent de faire croire le contraire sur terrain.
2- il considère dame SOHOUANZO LALY Françoise et ses amis comme des artisans en quête d’information et c’est à ce titre qu’ils sont présents à la rencontre et non un acte de reconnaissance de leur doublon organisationnel en porte à faux avec les textes sectoriels en vigueur et à l’orientation du développement du secteur de l’artisanat imprimé par le Chef de l’Etat, Le Président TALON.
C’est justement à cet effet, que le ministre organise une séance d’information le 14 janvier 2021.

Chers artisan(e)s
Nous vous invitons à ne pas vous détourner de nos objectifs de développement du secteur de l’artisanat. Pour cela, le Président TALON nous offre l’opportunité du siècle à ne pas rater. Ces opposants aux réformes du chef de l’État seront sous peu exposés du fait de leurs agissements. Mais soyons très vigilants car ils clament haut et forts qu’ils soutiennent le Président TALON, drôle de soutien !

Chers artisan(e)s ;
Nous vous invitons :
à ne pas céder à ces agissements contre productifs pour le développement de notre secteur d’activités de certains parmi nous qui ségarent malheureusement
au calme, à la sérénité et à un esprit de discernement distinguant le vrai de l’ivraie
à nous mobiliser aux côtés du gouvernement du Président TALON pour révéler le secteur de l’artisanat Béninois au monde entier.
Tout en vous renouvelant notre disponibilité habituel, recevez ici chers artisan(e)s nos meilleurs voeux.

Vive le secteur de l’artisanat promu par des artisans responsables et patriotes
Vive l’artisanat du Bénin révélé au monde entier
Vive le Bénin

Ont signés :
Président de l’UCIMB, Soufiyanou IMOROU.
Président de la CNAB. Joyanot AMOUZOUN

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

  1. La seule chose qui vous divise c’est l’hypocrisie que pratique certains parmi vous qui se cachent derrière le pouvoir Talon pour feinter la prison. Mais plusieurs jours pour le voleur et un jour pour le propriétaire. Le secteur de l’artisanat est un bon secteur qui représente enormement le developpement de notre pays mais c’est la manière que traite ce secteur par certains qui ruine son evolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité