Politique

Présidentielle 2021 : Moele-Bénin peaufine sa feuille de route pour la victoire de son candidat

L’Institut Régional de Santé Publique (Irsp) de Ouidah a abrité le week-end écoulé, les 29 et 30 août 2020, une réunion du Bureau politique national du Mouvement des Élites Engagées pour l’Émancipation du Bénin (Moele-Bénin). Cette rencontre a accouché d’une feuille de route en vue de la victoire du candidat du parti à l’élection présidentielle de 2021.

Pour assurer la victoire de son candidat à l’élection présidentielle de 2021, le Mouvement des Élites Engagées pour l’Émancipation du Bénin (Moele-Bénin) affûte ses armes. Durant deux jours, les responsables du bureau politique national du parti se sont réunis à Ouidah, la cité historique. Selon un communiqué du parti en date du 30 août 2021, cette rencontre avait pour objectifs « de procéder à l’évaluation du plan de travail annuel du parti validé à Lokossa en novembre 2019 » d’une part et « de définir les actions pour la feuille de route 2020-2021 relative à l’élection présidentielle » d’autre part.

Pour ce faire, précise le communiqué, « la feuille de route finalisée débouchera sur une série d’initiatives à la base ». « La restructuration et la remobilisation des Coordinations Départementales, Communales, d’Arrondissements, de Villages et de Quartiers de villes » est la première initiative à mettre immédiatement en œuvre, selon le même communiqué.

Dans son allocution d’ouverture des travaux, le président du parti Jacques Ayadji a rappelé que le plan d’action « doit être méthodologique et s’inscrire dans un cadre structurel, fonctionnel et formel pour susciter l’adhésion des membres ». Par ailleurs, a-t-il ajouté, « avec la dynamique électorale de 2021, notre plan d’actions serait le parfait outil qui nous permettrait de démontrer à nos partenaires qu’ils peuvent compter sur nous ».

Face aux responsables du bureau politique national, le président Jacques Ayadji a esquissé la charpente du plan d’actions qui devrait nécessairement tenir compte du bilan des soixante ans d’indépendance et plus spécifiquement des trente années de renouveau démocratique.  Ainsi à en croire ses propos, le parti Moele-Bénin devra « travailler à la réélection du président Patrice Talon ». Ceci devrait permettre, selon lui, de mettre fin au cycle du “vote contre” qui fait que « nous regrettons toujours nos présidents contre qui nous votons sans nous préoccuper de celui qui arrive, comportement qui fait que nous ne célébrons nos chefs d’État qu’après les avoir chassés du pouvoir ».

« Au-delà de 2021, notre démarche à Moele-Bénin, c’est de travailler dès maintenant à mettre en route le Bénin du centenaire avec le concours de tous ses fils et toutes ses filles dans nos diversités et différences » a conclu le président Jacques Ayadji.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité